Resoconto Lione

Veggie Pride – Lyon/Milan/Prague 16 mai 2009

[English version]

Compte rendu de la Veggie Pride française 2009

Samedi 16 Mai 2009 a eu lieu la neuvième Veggie Pride française, à Lyon pour la première fois cette année.

VP2009

La manifestation a réuni 300 à 400 végétariens et végétaliens, ce qui est sensiblement moins que les années précédentes. En revanche, l'énergie et la motivation des participants semblaient bien supérieures. Comme les slogans étaient scandés avec résolution et que la plupart des manifestants avaient fabriqué leurs propres panneaux ou banderoles, les passants croisés comprenaient immédiatement quel était le sujet de la manifestation et mesuraient la diversité et la ténacité des personnes réunies derrière la bannière Veggie Pride.

Le défilé a traversé le centre-ville de Lyon qui était particulièrement peuplé en cette journée ensoleillée. Le parcours, que beaucoup ont trouvé trop long, a été ponctué de plusieurs happenings. Le Manifeste a été lu juste avant le départ par David. Place des Jacobins, Isabelle a lu la résolution pour l'abolition de la viande. Place Bellecour, Anne-Claire a chanté interprété une chanson, suivie d'un slam et d'une petite scène théâtrale intitulée « L'extrémiste ». VP2009Puis, Place Ampère, Agnese a lu le témoignage de Laure, une maman végétalienne. Plus loin, sur la Place Carnot était prévu un happening collectif. Malheureusement, un évènement avait déjà lieu au centre de la place et nous avons dû nous contenter d'un côté peu fréquenté. Des manifestants portant des masques d'animaux se sont allongés pendant qu'une bande son diffusant des cris d'animaux et des extraits du manifeste rappelait le martyr des animaux abattus pour la viande. Laura, une jeune végétalienne, a lu des poésies juste avant que le défilé n'arrive rue de la République, rue piétonne particulièrement fréquentée.

Une centaine de mètres plus loin, les manifestants ont pu visiter les stands d'association et de groupes militants : L214, le CLAM, Vegétarien Magazine, Association Végétarienne de France, Tahin Party, les Vaches Rouges, Croc blanc, Un monde vegan, Droits des animaux et bien sûr le stand officiel de la Veggie Pride.

De nombreuses personnes ont continué à scander des slogans et à brandir banderoles et panneaux, Place de la République, bien après l'arrivée de la manifestation.

VP2009

A noter, cette année, la présence d'une section « familles végétariennes » qui rassemblait des parents et leurs enfants. Ces derniers ont pu s'amuser et se sentir fiers de leur végétarisme, sans être heurtés par des images crues d'animaux maltraités. Les enfants qui croisaient la manifestation étaient intrigués par les lapins qui tenaient la banderole et lisaient les affiches. Les adultes qui les accompagnaient semblaient, le plus souvent, mal à l'aise.

Les stands ont continué à informer manifestants et passants jusqu'à 20h. La soirée s'est poursuivie au café « Le Cactus », dans le vieux Lyon, à quinze minutes de marche. Les manifestants ont pu se restaurer, boire un verre, discuter, y compris avec des clients non-végétariens.

Le lendemain, une vingtaine de personnes se sont réunies à la Maison de l'écologie pour faire un bilan de cette Veggie Pride et aborder les problèmes qu'entraîne le manque d'implication des végétariens pour mener à bien un tel évènement. Nous écrirons une lettre d'information à ce sujet très prochainement.

Pour finir, on a parlé de la Veggie Pride dans les média. Vous pouvez lire les articles et écouter les interviews sur la page consacrée aux retombées médiatiques.

Les autres Veggie Pride

En Italie, la Veggie Pride a réuni 700 personnes, qui ont défilé dans le centre de Milan exprimant leur refus de manger les animaux. Pendant et après le défilé, des participants ont lu des textes sur la condition des animaux ; place San Babila, certains manifestants se sont allongés par terre, attirant l'attention des passants. Le défilé a été filmé par la chaîne nationale et a eu un bon écho médiatique. Vous pouvez trouver un montage de photos de la Veggie Pride italienne sur YouTube. Pour plus d'informations, visitez le site www.veggiepride.it.

Des photos de la Veggie Pride de Prague peuvent être visualisées sur le site www.veggiepride.xf.cz. Nous déplorons la présence de panneaux mettant en avant des arguments écologiques, parce que cela affaiblit la portée d'un message qui se devait être unitaire pour les animaux. Nous regrettons également que la manifestation n'ait pas été explicitement réservée aux personnes qui refusent de manger les animaux.

Merci !

Nous tenons à remercier les personnes qui ont donné un coup de main fort salutaire :

- Sylvia, Mimi, Didier et Olivier pour avoir stocké et acheminé le matériel de Paris à Lyon ;

- Cha pour avoir réalisé l'affiche « Veggie Pride 2009 » ;

- Laure pour avoir réalisé l'affiche des familles ;

- Jane pour la traduction en anglais des lettres d'info 1 et 2 et du communiqué (avril 2009) ;

- Joëlle pour avoir traduit en anglais le compte-rendu ;

- Brigitte pour avoir envoyé les communiqués de presse aux médias ;

- Cristiano pour la mise en page du dépliant et de la brochure « Réflexions sur la Veggie Pride » ;

- Cécile pour avoir relu la traduction en français du texte « L'animal est politique » dans la brochure « Réflexions sur la Veggie Pride » ;

- Pablo et Olivier pour avoir conduit le camion de location ;

- Toutes les personnes qui ont affiché dans leur ville pour promouvoir la Veggie Pride ;

- Toutes celles qui ont contribué à l'organisation de la soirée ;

- Toutes les personnes qui ont logé des manifestants.

Nous espérons que cette Veggie Pride vous aura insufflé l'énergie nécessaire pour agir en faveur des animaux toute l'année,

L'équipe d'organisation de la Veggie Pride


Veggie Pride – Lyon/Milan/Prague 16 May 2009

Account of the Veggie Pride 2009 in France

This year, on May 16th 2009, the ninth French Veggie Pride took place, for the first time in Lyon rather than Paris as in the previous 8 years.

VP2009

Between 300 and 400 vegetarians and vegans gathered for the demonstration, a number significantly lower than the previous years. However the level of energy and resolution displayed by the participants appeared much higher. The activists chanted the slogans with much more strength and determination, and many carried banners and signs they had made themselves. Passers-by could immediately understand the subject of the demonstration and see how varied and tenacious were the demonstrators assembled behind the banner of the Veggie Pride.

The parade marched across downtown Lyon, which was full of people on this sunny day. Some participants found the parade a bit too long, but this small problem was countered by the many “happenings” that took place all along. Just before starting the parade, David read the Veggie Pride Manifesto, then, Place des Jacobins, Isabelle read the resolution for Abolition of Meat. Place Bellecour, Anne-Claire sang a very moving song followed by a slam and a short sketch “The Extremist”. VP2009Place Ampere, Agnese read the testimony of Laure, a vegan mother. A little further on, a big happening was scheduled at the center of Place Carnot. Unfortunately, another event was already taking place there and we had to settle for a smaller spot where less people could see us. The happening was however very impressive, with the activists lying down on the ground wearing animal masks while the sound system was loudly broadcasting animals screams and excerpts of the manifesto explaining the horrifying treatment of animals killed for meat. Then Laura, a young vegan girl, read poems just before the parade reached rue de la République, a very busy pedestrian street.

The parade finally reached its destination, the area where the various associations and activists groups had their information tables: L214, CLAM (Montpellier Animal Liberation Group), Vegétarien Magazine, the AVF (French vegetarian association), Tahin Party, the Vaches Rouges, Croc blanc, Un monde vegan, Droits des animaux (Animal Rights) and of course, the official Veggie Pride table.

For a long time after the parade arrived Place de la République, the participants went on loudly chanting slogans and holding banners and signs.

VP2009

A special note about the presence this year in the parade of a particular section, that of the vegetarian families, with parents and children marching together. It was an opportunity for the children to have a great time and to be proud of being vegetarians, while at the same time being separated from the shocking images of cruelty and abuse of animals displayed on the posters in the rest of the demonstration. The children passing by on the streets were attracted to the sight of activists in rabbit costumes holding the section banner, and were brought to read the posters, despite some uneasiness in the adults accompanying them.

The following day, some twenty people attended a meeting to assess the results of the 2009 Lyon Veggie Pride and to discuss the problem of the lack of commitment on the part of vegetarians to organize such a big event. We will soon send another newsletter on this particular subject.

The Veggie Pride was covered by the media. You can read the newspapers' articles and listen to the interviews on the page dedicated to the results in the media.

The other Veggie Pride demonstrations

In Italy, the Veggie Pride brought together 700 persons, who marched through the center of Milan expressing their refusal to eat animals. During and after the march, participants read texts on the condition of animals; Place San Babila, certain demonstrators lay down on the ground, attracting the attention of passers-by. The march was filmed by the national TV and had good media coverage. You can find a series of photos of the Italian Veggie Pride on YouTube. For further information, visit the site www.veggiepride.it.

Photos of the Prague Veggie Pride can be seen on the site www.veggiepride.xf.cz. We regret the presence of posters putting forward environmental arguments, because they weaken the message that should instead be a unifying one for the animals. We also regret that the demonstration was not explicitly reserved to people who do not eat animals.

Thanks so much to all those who helped organise this 2009 Veggie Pride!

We hope that the Veggie Pride gave you all the energy necessary to go on working hard for the animals throughout all the year.

The Veggie Pride team